Eclairage public

 

Le bourg de Tramayes est éclairé depuis de nombreuses années. Les luminaires ont été posés au fil des ans et des travaux en cours. De ce fait nous avons sept points de commande indépendants. Jusqu'au mois de novembre 2008, le réglage d'allumage et d'extinction des lampadaires était essentiellement piloté par des cellules photoélectriques. Ces commandes sont peu faciles à régler et elles sont sensibles à des modifications comme par exemple la pousse de feuillages à proximité. Une analyse simple des factures annuelles d'éclairage montre une forte disparité d'un secteur à un autre. Cela a conduit le Conseil Municipal à s'interroger sur la régulation de l'éclairage. Il a commandé une étude au Syndicat Départemental d'Energie de Saône et Loire (SYDESL). Le dossier obtenu a clairement montré que des économies étaient facilement réalisables en changeant de type de commandes (passage à des horloges astronomiques) et en programmant des coupures nocturnes.

Devant la volonté de changement de la municipalité, le SYDESL a établi des contacts avec l'Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturne (ANPCEN). Cette dernière est alors venue à plusieurs reprises faire des informations aux élus de la commune puis à la population tramayonne sur les conditions d'éclairage public et les méfaits occasionnés à l'environnement.

Après ces temps de réflexions et concertations est venu le temps de l'action. Depuis le 17 novembre 2008, toutes les commandes sont des horloges astronomiques calées en longitude et latitude. Une coupure nocturne a lieu de minuit à cinq heures. L'économie réalisée la première année est de l'ordre de 33 % (environ 32 500 KWh) pour un investissement très faible (de l'ordre de 2 400 €, mais en réalité de 800 € pour la commune compte tenu des aides obtenues auprès du Conseil Général de Saône et Loire et du SYDESL). Financièrement l'économie annuelle est de 1000 €. Il est à noter que la souplesse de programmation a incité l'Union Commerciale à demander l'extinction de l'éclairage publique le 8 décembre 2008 de 18h à 18h30 afin de bien marquer la fête des lumières et le début des illuminations de Noël. De plus, la commune participe régulièrement à la manifestation nationale intitulée "le Jour de la Nuit".

A la fin de l'année 2012, toutes les ampoules de 125 W, c'est à dire l'essentiel du parc, ont été remplacées par des ampoules de 70 W qui, tout en consommant moins, éclairent autant. De fait, la consommation électrique en 2013 pour l'éclairage public a été de l'ordre de 30 000 kWh. Ainsi en moins de 5 ans, c'est l'équivalent de 70 000 kWh qui sont économisés à Tramayes pour l'éclairage public. Cela représente environ la consommation électrique d'une vingtaine de ménages, hors chauffage.

En complément d'information sur ce thème, nous vous invitons à découvrir un guide pratique réalisé par la Fédération Rhône Alpes de Protection de la Nature (FRAPNA) et intitulé " Trop d'éclairage nuit".

Le graphique ci-après montre l'évolution de la consommation énergétique de la commune pour l'éclairage public au fil des ans. De 2008 à 2010, on obtient pratiquement une réduction de l'ordre de 50%. Parallèlement à la réduction de notre consommation, la production d'électricité à partir de panneaux photovoltaïques installés sur les toitures de particuliers ne cesse d'augmenter. En 2013 elle atteint pratiquement le double de la consommation pour l'éclairage public.